Jackie Wepruk

jackieweprukJackie Wepruk possède un baccalauréat en arts avec spécialisation en psychologie de l’Université de Winnipeg ainsi qu’une maîtrise en design environnemental de l’Université de Calgary. Sa thèse a porté sur l’évaluation des modèles pour un programme de soins aux animaux en recherche faunique pour le compte de Parcs Canada. Avant de concentrer ses efforts dans le domaine du bien-être animal, elle a passé dix ans à fournir des soins personnels et du soutien communautaire ainsi qu’à élaborer des programmes pour les personnes atteintes de déficiences développementales.

Après l’obtention de sa maîtrise, Jackie a travaillé en tant que contractuelle sur plusieurs projets dans le domaine du bien-être des animaux de ferme, auprès de l’Alberta Farm Animal Care Association (AFAC) et d’autres organismes d’élevage; en voici quelques exemples :

  • La réalisation d’une étude d’évaluation comparative de trois ans sur les animaux non ambulatoires
  • La réalisation d’une analyse situationnelle du bien-être des chevaux
  • L’élaboration d’un système de traitement centralisé pour les vaches laitières de réforme afin de favoriser une manipulation et un transport sans cruauté
  • Rédactrice pour la publication de l’AFAC « Livestock Welfare Insights »

 

En 2005, elle a contribué aux efforts qui ont mené à la création du Conseil national pour les soins aux animaux d’élevage (CNSAA) et elle est maintenant directrice générale de l’organisation. À ce titre, elle facilite un partenariat entre les industries des animaux d’élevage, les gouvernements, la collectivité vétérinaire, le mouvement de protection des animaux et d’autres groupes alliés afin de promouvoir le bien-être des animaux d’élevage au Canada. Ses perspectives et ses passions proviennent de diverses expériences en lien avec le bien-être animal, incluant trois ans de travail dans un refuge pour animaux, la participation au secours des chiens Husky sibériens et au Comité d’élaboration de codes qui a créé les normes de soins pour les chiens de traîneau en Colombie-Britannique.

Jackie possède un chenil de chiens Husky sibériens qu’elle adore et avec lesquels elle participe à des concours d’obéissance et à des courses de chiens de traîneau de distances moyennes. Elle passe ses hivers à s’entraîner et à participer à des courses au Canada et aux États-Unis. Elle s’intéresse particulièrement à la façon dont un « emploi » améliore la vie et le bien-être des animaux qui travaillent et elle dit souvent que ses chiens sont les êtres les plus comblés de la planète.